Voyage en Guadeloupe #1 : itinéraire d’une semaine en Basse-Terre.

Pour ce premier voyage dans les Antilles françaises, nous sommes partis en couple pendant 2 semaines en janvier 2021. Nous avons séparé la découverte de l’île en deux parties : une semaine de chaque côté de l’île. Dans cet article, vous trouverez notre programme au jour le jour, de notre première semaine passée en Basse-Terre (la partie la plus préservée de l’île de Guadeloupe).

SOMMAIRE

JOUR 1 : Arrivée en Guadeloupe et direction Basse-Terre.

Pour cette première journée en Guadeloupe, nous avons atterris en fin d’après-midi à l’aéroport de Point à Pitre et nous étions pressés de récupérer notre voiture de location et de nous rendre dans notre premier logement des vacances. Sortir de l’aéroport a été plutôt rapide, ce qui a été le plus long était de récupérer la voiture que nous avions réservé en avance via la compagnie Jumbo Car.

Après 1h30 d’attente et une fois notre petite twingo récupérée, nous avons pris la route direction Basse-Terre et le village de Vieux-Habitants où se trouvait notre logement pour la première semaine.

Nous avons opté pour un airbnb qui représentait le meilleur niveau en qualité/prix pour nous, qui allions être en vadrouille toute la journée.

Une fois arrivés à notre logement, nous avons fait la connaissance de notre hôte puis nous sommes allé diner sous ses conseils, à Arts é Galets le meilleur restaurant jamais testé en Guadeloupe avant de nous endormir assez tôt à cause du décalage horaire.

Vous trouverez toutes les informations utiles à la préparation de votre départ (location de voiture, où dormir etc.) sur cet article :


Notre arrivée en Guadeloupe en résumé.

11h20Décollage de Paris Orly avec Corsair.Prix billet : 413 euros/personnes + 100 euros pour 1 bagage en soute .
Billets trouvés sur Skyscanner, le comparateur de vols.
15h45Arrivée Point à Pitre Aéroport.
16h00Point de rencontre Jumbo Car dans le terminal pour voiture de locationPrix total voiture de location pour 14 jours : 361.14 euros.
Réservation faite avec Discovercars.com.
17h30Direction le logement en Basse-TerrePrix total du logement en Basse-Terre haute saison – 8 nuits : 390,58€ (notre logement)
19h00Diner à Arts é Galets, restaurant à Vieux-HabitantsRestaurant préféré en Guadeloupe.

JOUR 2 : Découverte de Sainte Rose et ses alentours.

Pour notre premier réveil en Guadeloupe, nous nous réveillons en même temps que le soleil, aux alentours de 6 heures du matin afin nous rendre dans le nord de Basse-Terre où nous attends notre excursion de la matinée. En effet, en amont de notre arrivée en Guadeloupe, je nous avais déjà réservé une excursion d’une demi-journée en bateau dans la Mangrove avec Blue Lagoon.


L’excursion pour découvrir la mangrove au Grand-cul-du-sac-marin.

Au programme de la matinée sur la mangrove, nous avons plongé à côté de la barrière de corail, vu nos premiers poissons, bu un verre de planteur sur l’îlet blanc et découvert les coins secrets de la mangrove. La mangrove est un écosystème de marais maritime où les arbres poussent en partie dans l’eau. Elle est constituée principalement de palétuviers, de plus de 30 mètres et hauts, et est une réserve protégée pour de nombreuses espèces d’animaux. On y retrouve d’anciens arbres connues pour leurs mythes et légendes comme le fromager qui est pour certains l’arbre du diable et pour d’autres l’arbres à zombies qui garde les esprits des morts. Nous avons passé une agréable première matinée en présence de notre guide, Clément, qui nous a donné de précieux conseils pour le reste de notre voyage.


Déjeuner au restaurant Boukané à Sainte Rose.

Conseillé par notre guide plus tôt dans la matinée, nous sommes allés, avec plusieurs participants de l’excursion, dans un petit restaurant pour y manger du poulet grillé. Le Boukané est un restaurant au bord de route qui ne paie pas vraiment de mine mais où on mange copieusement pour 6 euros. C’est à cet endroit que nous avons découvert la fameuse sauce au chien antillaise, une sauce à base d’oignon et d’huile d’olive qui accompagne parfaitement toutes sortes de grillades.


Après-midi découverte des plages dans le nord de Basse-Terre.

Plage de Clugny

Pour choisir les plages que nous allions essayé dans l’après-midi, nous avons regardé ce qui était sur notre route. Après le déjeuner, nous avons pris la direction de la Plage de la perle, très connue par les touristes.

Finalement, sur le chemin de la N2, nous avons aperçu une plage qui se cachait derrières les arbres au bord de la route. Ayant soif de découverte, nous nous sommes garés sur le bord de la route et avons par surprise découvert la superbe Plage de Clugny, qui restera une de mes plages coup de coeur de la Guadeloupe.

Nous y sommes restés une heure avant de repartir pour la plage de la Perle, très belle plage mais bondée de monde avec très peu d’espace d’ombre et de libre pour poser ses affaires.

Plage de la perle

Pour découvrir le reste de mes lieux ou plages coup de coeur en Guadeloupe c’est ici que ça se passe :


Coucher du soleil et diner à l’anse de la pointe des tortues.

En fin de journée, sur le chemin pour rentrer à notre logement, nous nous sommes arrêtés à l’anse de la pointe des tortues, à côté de bouillante, une toute petite anse avec quelques barques et pêcheurs. Il y a même un restaurant, les tortues et ne sachant par où diner le soir même nous avons réservé à cet endroit. Il y avait une bonne ambiance avec un petit concert mais la nourriture n’était pas forcément au niveau de tout ce que nous avions testé pour le moment.


La deuxième journée en Basse-Terre en résumé.

6h30Départ de L’airbnbDurée trajet 1h15
8h00Excursion “Mangrove en bateau” par Blue Lagoon
Durée 4 heures et demi.
Prix : 38 euros par personnes + 1 euro par passager pour la taxe maritime dans l’entrée du parc national.
Prévoir : Eau, crème solaire, lunette de soleil, casquette, masque/tuba, serviette, etc.
Réservation faite en ligne sur https://www.guadeloupe-excursion.com/
13h00Déjeuner au Boukané, à Sainte-RoseRestaurant typique de grillades à 6 euros le plat.
14h15Plage de ClugnyPlage coup de coeur découverte par hasard. Se garer au bord de la route pour accéder à la plage où il n’y a personne.
15h15Plage de la perleTrès jolie plage mais beaucoup trop de monde et peu d’espaces où poser sa serviette.
17h00Coucher du soleil à l’anse de la pointe des tortues vers BouillanteAnse avec quelques barques et quelques pêcheurs. Le soleil se couche tôt (17h30 en moyenne)
20h00Dîner au restaurant les tortuesAmbiance animée avec petit concert mais la nourriture n’était pas à notre goût.

JOUR 3 : Gravir le volcan de la Soufrière en Basse-Terre.

Pour cette nouvelle journée en Basse-Terre, nous continuons fort en faisant l’une des activités incontournables en Guadeloupe : l’ascension de la Soufrière. Nous sommes donc partis de beau matin pour anticiper au mieux les bouchons et avons achetés des sandwich au Monoprix sur le chemin pour notre repas du midi.


L’ascension de la Soufrière avec ou sans guide.

La randonnée menant au sommet vous prendra la moitié d’une journée et la route pour vous rendre au point de départ (au parking des Bains Jaunes) est très embouteillée aux heures de pointes. Vous n’avez nullement besoin d’un guide pour accéder au sommet du volcan mais si vous voulez vous rapprocher des gouffres de souffres il vous faudra un guide assermenté qui vous fournira des masques spéciaux (40 euros/personnes). Pour notre part, nous avons décidé de passer par un guide et nous avons passé une très très bonne matinée.

Nous avons eu beaucoup de chance au niveau de la météo car nous avons eu une vue dégagée presque toute la matinée, ce qui est plutôt rare sur la Soufrière.

À savoir : Dans tous les cas, avec ou sans guide, le départ de la randonnée se fait au parking des bains jaunes, où vous pourrez vous baigner au retour de votre ascension. Les demis-tours en voiture sont assez compliqués à réaliser donc, il faut se garer le long de la route dès que vous voyez des voitures stationnées.


Après-midi à Trois-Rivières et le Fort Delgrès.

A la fin de notre randonnée, nous rejoignons notre voiture et nous partons direction la ville des trois-rivières pour continuer dans la découverte du sud de l’île. La route G6 qui y emmène offre de jolis panoramas sur la mer et nous nous arrêtons à la plage de Grande-Anse pour se reposer un peu de notre effort matinal.

La plage de Grande-Anse est une superbe plage de sable noir, il n’y a pas grand monde mais le soleil y tape fort et on trouve assez peu de zones d’ombres. Malgré tout, cette plage fait partie de nos coups de coeurs en Guadeloupe et nous y retournerons une deuxième fois pendant le séjour.

Après avoir profité de la plage et s’être baigné, nous décidons de reprendre la route pour nous rendre au Fort Delgrès. Le Fort propose une visite gratuite retraçant l’histoire du lieu ayant abrité de nombreuses batailles Guadeloupéennes, françaises et anglaises. Cet endroit vous offre un très beau panorama sur la ville, la mer et le volcan de la Soufrière. C’est une très bonne activité à faire en famille.

Après une balade d’une heure à s’instruire sur les origines et l’arrivée des français en Guadeloupe, nous partons direction notre logement en s’arrêtant rapidement au Marché des mornes à Baillif. Ce petit marché se trouve sur un parking et on y trouve des fruits et légumes de Guadeloupe, il n’est principalement que occupé par les locaux.


Dîner au restaurant sénégalais : Wam Africa.

Le soir, nous partons dîner dans un restaurant sénégalais conseillé par notre hôte dans notre Airbnb. Ce restaurant : Wam Africa est une très belle découverte qui revisite des spécialités sénégalaises et propose des cocktails et des jus détox faits maison : un régal.


Troisième journée en Basse-Terre en résumé.

7h10hDépart de l’AirbnbDirection les bains jaunes parking (soufrière)
8h00Départ aux bains jaunes 
Randonnée Soufrière
Durée 5 heures.
Apporter : chaussures fermées (rando), eau (1L/pers.), encas, k-way, pull léger + chapeau et crème solaire.
Les jours d’affluence il faut se garer le long de la route et finir à pied.
Guide pour l’ascension : http://www.symbiosecaraibes.com/p/programme-de-randos.html?m=1
 Tarif : 40 euros/pers à la fin de la randonnée, en chèque ou espèces
14h00Plage de Grande-Anse à Trois-RivièreMagnifique plage de sable noir très peu fréquentée mais attention à vous protéger du soleil.
15h30Visite de Fort Delgrès en Basse-TerreMonument historique retraçant les batailles franco-anglaise dans les Antilles puis de celle des Guadeloupéens contre l’esclavage.
16h30Marché des mornes à BaillifMarché local où trouver des fruits et légumes antillais.
19h30Dîner au restaurant Wam AfricaTrès bon restaurant proposant des spécialités sénégalaises et des recettes re-visitées.

JOUR 4 : Journée autour de la plage de Malendure.

En Guadeloupe, grâce au décalage horaire, nous vivons au même rythme que le soleil, ce qui veut dire que pour ce quatrième jour, nous sommes encore réveillés aux aurores.


Nager avec les tortues à la plage de Malendure.

Vers 7 heures du matin, nous partons donc à la fameuse plage de la Malendure et la réserve Cousteau, connue pour sa flore et faune marine notamment par la présence de tortues. Cette plage est habituellement beaucoup trop bondée mais à notre arrivée, à 7h30 du matin, nous sommes presque seuls. Nous enfilons notre masque de plongée et nous partons à la recherche de tortues. Et bingo, elles sont bien là loin de toute agitation, un peu éloignées de la plage au niveau des petites herbes marines. Nous nous régalons de ce moment privilégié avant d’être rejoins des 9 heures du matin par de dizaines de touristes.


Déguster du chocolat à la Maison du Cacao.

C’est à ce moment là que nous partons pour la suite de notre périple de la journée, direction la Maison du Cacao. La maison du Cacao est un musée à ciel ouvert permettant de découvrir l’histoire et la fabrication du chocolat. A la fin de la visite, on profite même d’une dégustation des plusieurs étapes de fabrication du chocolat. Une activité ludique et gourmande à faire en famille ou entre amis et qui coute 8 euros par adulte et 4 euros par enfants.


Déjeuner et pause à la plage Caraïbes.

Avant de partir direction la route de traversée, nous nous rendons à la plage Caraïbes, point de départ pour certains organisateurs de plongée sous-marine. La plage en elle-même, ne vaut pas forcément le détour et nous nous arrêtons donc au restaurant An ba rezen, chez Léonce où nous avons été particulièrement bien reçu. Arrivés en fin de service, on nous a même proposé du rab gratuitement pour ne pas qu’ils gâchent la nourriture.


Après-midi à la cascade du saut d’acomat.

Après le déjeuner, nous partons direction le Saut d’Acomat, l’une des cascades les plus jolies de Basse-Terre qui permet de se baigner et de sauter depuis les rochers. Pour y accéder, il suffit de se garer au parking puis vous descendrez pendant 5 minutes à travers les arbres et les rochers pour atteindre la cascade. La descente n’est pas non plus facile mais réalisable même avec des enfants. Par contre, attention aux jours de pluie où le sol peut être glissant. Nous concernant, nous avons décidé de ne pas nous poser autour de la chute de la cascade où se trouve la majorité des gens mais de suivre le courant de l’eau et de nous mettre plus à l’écart, où nous pouviez nous baigner tranquillement. Cette cascade vaut vraiment le coup car elle est beaucoup moins occupée que d’autres, plus facilement accessibles.

Nous restons au saut d’acomat pendant quelques heures où nous nous baignons, profitons du bruit de l’eau, nous sautons du rocher le plus bas et puis nous repartons vers notre logement à Vieux-Habitants tout en nous arrêtant sur le chemin à l’anse à la barque pour regarder le coucher du soleil. C’est une petite plage proche de notre logement où se trouve de nombreux bateaux et de nombreux crabes. La baignade n’est pas forcément agréable puisque l’eau est assez sale à cause des bateaux et du peu de remou à l’anse.


Quatrième journée en Basse-Terre en résumé.

7h30Plage de malendure pour voir les tortuesPlage connue pour l’accès à la Réserve Cousteau. Il y a beaucoup trop de monde en journée mais au petit matin vous serez tranquille et vous pourrez nager avec les tortues. Svp : ne vous amusez pas à les toucher, il n’y a rien de drôle à ça.
10h00Maison du CacaoSuperbe activité à faire avec les enfants pour découvrir la fabrication du chocolat et déguster le cacao à toutes ses étapes.
11hArrêt à la plage CaraïbePlage de cailloux pas idéale pour s’y poser mais un point de d »part pour des écoles de plongé.
12hDéjeuner au restaurant Chez LéonceRestaurant typique accessible à pied depuis la plage Caraïbe idéal pour manger des spécialités créoles dont le colombo de poulet.
14hDécouvert de la cascade : le saut d’acomatUne des plus belles cascades de Basse-Terre. Elle est assez facile d’accès et on peut même y sauter !
16h30Coucher du soleil à l’anse à la barquePetite plage entre bouillante et Vieux-Habitants pas idéale pour la baignade.

JOUR 5 : Journée autour de Petit Bourg et des jardins de Valombreuse.

Pour cette cinquième journée, nous décidons de découvrir d’autres cascades de Basse-Terre et c’est pour cela que nous nous rendons en premier à la cascade au Ecrevisses.


Découverte de la cascade aux écrevisses : instagram vs réalité.

La cascade aux Ecrevisses est sans doute l’une des cascades plus connue de Basse-Terre car c’est également la plus facile d’accès. Le petit chemin pour s’y rendre a été aménagé afin de la rendre accessible aux personnes à mobilité réduite. En 5 minutes de marche sur un sol goudronné, on arrive à la cascade qui est assez belle mais alors bondée de monde. La seule solution pour poser sa serviette est de trouver un rocher pas trop pointu de libre. Puis, vous pourrez vous baigner mais ne comptez pas y passer une matinée entière et agréable en haute saison. Sur les réseaux on voit souvent de très belles images de cette cascade et bien pour ma part j’ai été assez déçue.

Nous sommes donc restés pas plus de 15 minutes à cette cascade, le temps de prendre quelques photos et de repartir. Je ne regrette pas d’y avoir été car elle était sur notre chemin, mais je n’aurai pas fait le déplacement pour ça.


Balade dans les incroyables Jardins de la Valombreuse et baignade dans la cascade.

Pour le reste de la matinée, nous partons direction les jardins de la Valombreuses, à côté de Petit Bourg. En arrivant sur place à l’ouverture, nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre et devant le panneau d’information et le prix d’entrée à 13 euros nous avons failli faire demi-tour. Finalement, sans trouver d’autre activité dans le coin pour remplacer celle-ci, nous avons payé notre entrée sans grande conviction.

C’est pour vous dire que rien ne pouvait prédire l’énorme coup de coeur pour ce parc, quasiment le plus gros coup de coeur de tout le voyage. Les jardins sont l’oeuvre de Madame Magguy Chaulet, qui après la destruction de son exploitation à cause de l’ouragan Hugo en 1989, décide de créer le 1er parc floral de Guadeloupe. De nature, Corentin et moi, nous ne sommes pas très intéressés par les plantes mais ici, on s’est retrouvés dans un jardin d’Eden perdu dans le quartier du Petit Bourg. Le lieu n’est pas très fréquenté par les touristes, en général, qui préféreront le jardin botanique de Deshaies (à leur plus grand malheur).

C’est une balade dépaysante d’en moyenne deux heures qui offre des paysages d’une réelle beauté. Activité idéale entre amis, en couple mais également en famille où les enfants pourront admirer les flamants rose et profiter d’un parc à enfant installé à l’intérieur du site.

L’accès aux jardins permet également de se rendre dans une cascade, qui n’appartient pas au parc mais est plus facilement accessible depuis celui-ci. Dans votre parcours de visite, vous pourrez à un moment tourner à droite et accéder à des escaliers emmenant à l’intérieur de la forêt tropicale. Pendant une trentaine de minutes vous zigzaguerez entre le ruisseau, traversant sur les rochers, marchant dans la bout etc. avant d’arriver sur une superbe cascade totalement préservée et perdue en plein nature. L’eau y est fraiche mais quel bonheur de s’y baigner après la marche sportive pour y arriver.


Déjeuner au restaurant chez Zezette à Petit-Bourg.

Nous avions trouvé ce restaurant car il apparaissait dans tous les guides que nous avions épluché pendant notre séjour. Nous arrivons au restaurant assez tard, vers 14h30 et par miracle, ils servent encore, le restaurant est même encore plein.

On y mange des spécialités créoles généreusement servies et on peut y déguster des jus de fruits faits maison. J’y ai goûté une des spécialités créole : le ragout de Cabri et la cuisine était globalement bonne néanmoins, les prix étaient plus élevés que les restaurants testés jusqu’alors.


Petite sieste à la plage de Roseau.

Après avoir bien mangé, nous continuons notre chemin pour découvrir l’une des plages les plus connues de l’est de Basse-Terre : la Plage de Roseau. C’est une grande plage composée de petites anses artificielles; il y a peu de sable mais la baignade est très agréable. Cette plage peut-être idéale pour une journée plage en famille car il y a de nombreux carbets pour les pique-niques et la baignade est tranquille. En ce dimanche après-midi du mois de janvier, elle est principalement occupée par des locaux, et nous nous y reposons un petite heure sous un arbre avant de reprendre la route car nous étions envahis par les fourmis.


Découverte des bains du bassin Dolé et bassin des amours.

Vers 16h30, nous profitons d’être dans le coin pour partir direction les fameux bassins de sources chaude en Basse-Terre. Nous commençons notre exploration au Bassin Public de Dolé qui est situé en bordure de la départementale 7, après l’usine d’embouteillage de l’eau Capès.

Il vous suffit de vous garer pour y accéder. Je ne sais pas si c’était parce qu’on était le week-end mais le petit bassin était occupé de nombreux locaux et l’eau de source chaude promise n’avait rien de chaude. Nous nous y sommes donc baigné quelques minutes avant de décider de découvrir le deuxième bassin pas très loin : le bassin des amours.

J’avais découvert ce bassin de source chaude en forme de coeur au milieu de la nature sur un post instagram et j’avais très envie de le découvrir.

Deuxième déception de la journée, le bassin des amours grouillait de personnes, nous avons directement fait demi-tour. J’imagine que le lieu peut être plein de charme au petit matin quand il n’y a personne mais là, c’était une usine à gaz.

Je vous conseille de visiter ces lieux en dehors des jours de week-end ou vacances scolaires et d’y aller au petit matin sinon, ça ne vaut pas forcément le détour.

La fin de journée s’est passée tranquillement, nous sommes rentrés à l’hébergement pour nous reposer et avons décidé de nous faire nous même à manger pour ce diner-là.


Cinquième journée en Basse-Terre en résumé.

9h00Cascade aux ÉcrevissesCascade accessibles aux personnes à mobilité réduite qui ne vaut absolument PAS de détour ; beaucoup trop de monde, pas de lieu où se poser etc.
10h00Balade dans les Jardins de Valombreuse et baignade dans la cascade.Gros coup de coeur du séjour. Visite de 2 heures de ce parc floral où on y trouve également des animaux. Le parc permet d’accéder au début d’une randonnée de trente minutes pour accéder à une cascade au milieu de la nature où on peut se baigner.
Prix : 13 euros par adulte.
14h30Déjeuner au restaurant Chez ZezetteService jusqu’à assez tard dans l’après-midi. Parfait pour déguster des plats locaux et des jus de fruits frais mais attention aux prix un peu plus élevés que la moyenne.
16hSieste à la plage de RoseauPlage idéale pour une journée en famille attention aux fourmis et au monde le week-end.
16h30Exploration du Bassin Dolé et Bassin des amoursBassins de sources chaudes à éviter le week-end et vacances scolaire. Je vous conseiller d’y aller tôt le matin ou pas du tout.
17h30Coucher du soleil à la plage SimahoPratique car à côté de notre logement.

JOUR 6 : À la découverte de la deuxième chute du carbet et ses alentours.


Exploration du bassin bleu et la rivière du Galion.

Pour cette sixième journée en Basse-terre nous partons encore aux aurores découvrir l’un des fameux bassins de Guadeloupe. Ces bassins sont des piscines naturelles créées par les rivières au milieu de la nature et plutôt faciles d’accès. A 9 heures du matin, sous une petite brise, nous arrivons au point d’entrée du Bassin Bleu. La route pour y accéder commence par un chemin goudronné au milieu de la forêt, offrant une vue dégagée sur la végétation. Après une quinzaine de minutes de marche, on arrive au Bassin Bleu décrivant parfaitement la couleur de l’eau de cette piscine naturelle en forme de triangle.

Au lieu de nous baigner, nous décidons de continuer notre route et de nous aventurer dans un chemin presque invisible. En effet, à droite de cette petite cascade on voit une sorte d’escalier bâtit à même la terre et une corde pour aider à se hisser. En allant plus loin, on suit le court de la rivière et on trouve de petits points d’eau, ce qui peut être une alternative sympa si le premier bassin est bondé de monde.


Direction la deuxième chute du Carbet et le bassin Paradis.

La ciel étant couvert et l’air humide, nous décidons de reprendre la route et de nous diriger vers les fameuses chutes du Carbet. En arrivant au parking vers 11h, on ne sait pas trop à quoi s’attendre ni quelle randonnée faire, mais nous nous équipons de nos chaussures de randonnées. A l’entrée, on nous annonce que l’accès aux chutes est payante (2 euros 50 valable toute la journée dans toutes les chutes) et on avait le choix entre accéder à la première chute et la deuxième.

Au vu de la météo qui n’était pas clémente, on décide de partir sur la deuxième chute du carbet en sachant qu’il nous fallait 3 heures allers retours pour aller à la première. On emprunte donc un chemin d’une vingtaine de minutes pour accéder au point de vue menant à la deuxième chute. Très haute et impressionnante, on ne reste pas plus de 5 minutes car il y a trop de monde et le petit carré en bois qui sert de point de vue ne permet pas de se poser.

Cette deuxième chute est facile d’accès et convient parfaitement à des enfants. En ce qui nous concerne, à la fin de la balade, on se dit qu’on aurait mieux fait de partir dans les randonnées plus difficiles à la recherche des autres chutes.

Moins d’une heure plus tard, nous sommes déjà sur le chemin retour. Mais, à moins que 5 minutes en voiture du parking d’accès à la chute du carbet numéro 2, on accède au Bassin Paradis.

Lors de notre venue, le bassin était déconseillé à cause d’un petit éboulement de rocher qui rendait imprévisible la cascade. Après avoir croisé une famille de touristes qui nous a rassuré sur la faisabilité, on décide de garer la voiture au bord de la route D4 et de prendre le petit chemin qui mène à un escalier descendant dans la végétation.

Arrivés en bas, on découvre un superbe décors loin de toute agitation touristique, on arrive à un croisement : à droite des bains chauds, à gauche le bassin paradis et c’est là que nous allons. On se baigne, on profite de la tranquillité et je sors même mon drone (c’est à cet endroit qu’il décide de rendre l’âme en plongeant tout droit dans la cascade), c’est à ce moment là qu’on décide de poursuivre notre chemin.


Retour à la plage de Grande-Anse en passant par l’allée Dumanoir.

Pour se poser de ces premiers jours mouvementés, nous décidons de nous rendre à la plage de Grande-Anse, la fameuse plage de sable noir découverte un peu plus tôt dans le séjour. Sur le chemin, nous passons par l’Allée Dumanoir, la longue route bordée de palmiers empruntés uniquement par les amateurs de photos.

J’ai été légèrement déçue par cet endroit où de nombreuses voitures de touristes étaient garées un peu partout au bord de la route pour prendre des photos. Sincèrement, si ce n’est pas sur votre chemin, je vous déconseille de faire des kilomètres pour voir ça.


Déjeuner aux cocotiers avec alcool à volonté.

Il est 14h quand on se décide enfin à aller déjeuner mais dans le coin, il n’y pas beaucoup de restaurants. On regarde sur Tripadvisor et on se rend finalement dans un des seuls restaurants ouverts de Trois-Rivières à cette heure-là : les cocotiers restaurant. C’est un restaurant où vous y mangez et buvez à volonté pour 20 euros (l’alcool est compris dans le prix). Vous aurez beaucoup de choix parmi de nombreuses spécialités créoles.

Nous sortons du restaurants repus aux alentours de 15h et nous décidons de nous reposer sur la plage de Grande-Anse à l’ombre des cocotiers pour le reste de la journée. Pour le soir, nous passons à un supermarché acheter de quoi manger à la maison.


Sixième journée en Basse-Terre en résumé.

9h00Bassin BleuCascade accessible en une vingtaine de minutes à pied, loin du tourisme de masse.
11hRandonnée de la deuxième chute du carbetEntrée payante pour accéder aux chutes.
La deuxième chute est très facile d’assez mais vous faites vite l’aller retour car vous arrivez juste à un point de vue.
12hBaignade dans le bassin paradisÀ 5 minutes en voiture du parking de la chute du carbet une cascade qui vaut absolument le détour et que je recommande.
Facile d’accès.
13h20Arrêt photo à l’allée DumanoirAllée bordée de palmiers où on peut se garer au bord de la route pour prendre une photo.
14h00Déjeuner au restaurant à volonté : les cocotiers.Buffet à volonté avec spécialités créoles et alcool à volonté pour 20 euros/personnes.
15h00Repos à la plage de Grande-AnsePratique car à côté de notre logement.
17h00Retour à notre hébergementRepas du soir à la maison.

JOUR 7 : Les îlets Pigeons sous la pluie.

Pour fêter la fin de notre première semaine en Guadeloupe, la météo se met à nous jouer des tours. Depuis quelques jours, je veux retourner à la Réserve Cousteau pour découvrir les Îlets pigeons. Malgré les averses qui tombent depuis cette nuit, on a rien d’autre de prévu donc, on décide de quand même louer un kayak et de nous rendre en pagayant sur l’îlet en face de la plage de Malendure. La durée de traversée dure en moyenne 15 minutes mais nous avons en beaucoup de mal à cause du vent et de la pluie.

Sur place, nous lâchons notre canoë sur la première plage pour nous aventurer sur le petit bout de terre. Nous nous rendons sur la deuxième plage où il est impossible de se baigner, des vagues claquent à plus de deux mètres de haut. On se rends alors au point de vue en croisant beaucoup de Bernards l’ermite et puis on retourne sur la première plage à la recherche de poissons munis de nos masques et palmes. Par rapport à tout ce qu’on m’avait dit qu’on pourrait voir à l’îlet au pigeons, la faune marine était un peu triste, on ne voit pas grand chose d’intéressant et les corails de feus (ils brulent au toucher) rendent la tâche encore plus difficile.

La pluie se lève encore plus au fil des minutes et le retour en kayak devient presque impossible. Nous mettons plus de 30 minutes à revenir en se prenant les vagues de droite à gauche, la pluie, les courants rendant l’expérience cauchemardesque. Je remercie Gwada Pagaie avec qui nous avions réservé qui nous a offert un planteur et des bouts de coco fraiche à manger à la fin, histoire de remonter le moral.


Déjeuner au restaurant chez Didier et repos à l’Airbnb.

Totalement épuisés de l’effort que nous aura demandé l’activité de la matinée, nous nous rendons dans un restaurant recommandé par une des personnes de la boutique de location de pagaie : le restaurant chez didier. On présente la carte de visite de Gwada Pagaie et le restaurant nous offre une assiette d’accras et puis nous commandons la formule à 15 euros comprenant une entrée et un plat. Nous choisissons le rougail saucisse et je recommande fortement le jus de fruit passion maison.

Nous décidons, pour la première fois du séjour, de rentrer à notre logement pour le reste de la journée et de nous reposer au sec. Au programme pour moi de l’après-midi : sieste, retouche photo et recherche des activités à faire en Guadeloupe sous la pluie pour les jours à venir. Le soir, nous prenons rendez-vous avec deux alsaciens rencontrés plus tôt dans le séjour pour aller essayer ensemble les célèbres Bokit guadeloupéens dans un des camions vendant de la nourriture à Bouillante. Finalement, après avoir attendu plus d’une heure, il n’y avait plus de Bokits mais on a passé une soirée plutôt sympa avec nos nouveaux copains.


Septième journée en Basse-Terre en résumé. (pluie au rendez-vous)

9h00Matinée à l’îlet aux Pigeons et location de KayakLes îlets Pigeons en face de la plage de Malendure sur place vous pourrez faire du snorkelling et voir des bernards l’ermite mais il y a beaucoup de monde, beaucoup de corail de feu (brûle au touché) et peu de poissons.
Location du Kayak faite à Gwada Pagaie
Prix : 25 euros par personnes pour 3 heures de location.
13hDéjeuner au restaurant Chez DidierFormule à 15 euros comprenant une entrée et un plat. Je recommande le jus de fruit passion maison.
14h30Après-midi repos et chill à l’AirbnbDont l’organisation des prochains jours de visite sous la pluie

JOUR 8 : A la découverte de Deshaies et ses alentours.

À notre réveil de cette huitième journée, on comprends vite qu’elle va se passer sous la pluie. Nous décidons d’effectuer comme j’aime l’appeler un petit playathon : c’est à dire, une tournée des plages aux alentours de Deshaies. À ce moment-là, notre objectif n’est pas de nous baigner mais de découvrir la beauté et la nature de ces plages et profiter de ces lieux déserts les jours de pluie.


Découverte du Jardin Botanique de Deshaies.

Pour commencer, comme notre journée se passera aux alentours de Deshaies, nous avons décidé de visiter le fameux Jardin Botanique. Ce parc s’étends sur plus de 7 hectares où vous pourrez y voir de nombreuses espèces florales et animales. C’est également l’ancienne propriété de Coluche. Nous arrivons à l’entrée sous la pluie aux alentours de 9h40 du matin. A l’accueil, on nous prête gratuitement un parapluie pour nous lancer dans la balade d’environ une heure à travers le parc.

Pour être tout à fait honnête, j’ai trouvé le Jardin Botanique de Deshaies beaucoup moins impressionnant que les Jardins de Valombreuse et à la sortie, je reste un peu dubitative quant aux 16 euros payés pour la visite d’une heure. Malgré que ce soit une visite les plus connues de Guadeloupe, je trouve que ça ne vaut pas trop le détour (mon avis n’engage que moi).

Sur cette petit déception, nous partons nous balader dans le petit village de Deshaies et acheter quelques souvenirs à rapporter en métropole avant de démarrer le fameux playathon.


Découverte des plages autour de Deshaies.

Nous commençons donc notre playathon par la Plage de la Grande-Anse, l’une des plus connues de Basse-Terre. Cette magnifique plage de sable doré est envahie de monde par une journée de soleil, mais aujourd’hui, nous avons la chance de la découvrir presque vide. Lorsque l’on arrive, on en profite de commander des Bokits à la camionnette installée devant la plage. Malgré le peu de monde, on doit attendre une heure pour récupérer ce fameux sandwich frit et on ne trouve pas de place où le manger à l’abri de la pluie.

C’est à ce moment là que l’on décide de changer de plage pour aller manger notre déjeuner tranquillement et on part donc à la Plage des Amandiers. Pour le coup, nous étions seuls au monde sur cette plage de sable doré d’un kilomètre de long. Nous nous sommes posés à l’abri des averses pour l’un des nombreux carbets  à pique-nique de la plage. Ces carbets auraient pu être bien pratiques s’il y avait au moins une table ou des bancs mais nous devons nous contenter de nous assoir sur le sol et rapidement nous nous faisons envahir par les fourmis.

Vers 13h30, nous reprenons la route vers notre logement et je découvre grâce à Google Maps, une plage sur notre chemin pour s’y arrêter. C’est de cette façon que nous découvrons l’Anse Tillet, la plage cachée à côté de Deshaies. Pour y accéder, en venant de Deshaies, on prends une petite sortie qui fait une boucle et on se gare devant la seule autre voiture présente. Nous trouvons un petit chemin descendant dans la végétation et nous l’empruntons pendant une dizaine de minutes avant d’arriver sur une superbe plage perdue entre des falaises. Il est impossible de tomber dessus par hasard donc si vous cherchez une plage préservée n’hésitez pas à vous y rendre. Pendant près d’une heure on reste à profiter de la vue et à écouter les vagues se casser sur le sable dorée de la plage avant de décider de retourner au logement pour nous mettre au chaud après cette journée sous la pluie et faire nos valises.

En effet, le lendemain, nous partons direction Grande-Terre pendant une semaine et pour notre dernière soirée en Basse-Terre, nous décidons de réserver dans le restaurant de notre première soirée qui restera notre restaurant préféré du séjour : Arts é Galets.


Huitième journée en Basse-Terre en résumé. (pluie au rendez-vous)

9h40Balade au Jardin Botanique de DeshaiesBalade d’environ une heure au coeur de l’ancienne propriété de Coluche. Par temps de pluie, ils nous prêtent des parapluies gratuitement.
Prix : 16 heures par adulte.
Mon avis : 3/5 (
à choisir allez plutôt aux Jardins de Valombreuse)
11h15Balade dans la ville de DeshaiesAchat de souvenirs pour ramener en métropole.
11h45Plage de la Grande-AnseCommande de Bokit (sandwich frit) sur la parking de la plage.
Plage de sable doré très populaire mais très fréquentée les jours de soleil
12h45Plage des Amandiers Dégustation de nos bokits sous l’un des nombreux carbets de la plage de sable doré.
13h30Découverte de la Plage TilletPlage cachée à côté de Deshaies. Plage de sable doré entre deux falaises : coup de coeur de Basse-Terre.
15hAprès-midi rangement des valises
21hDîner à Arts é GaletsRestaurant préférée de Guadeloupe. Il faut reserver avant d’y aller.

JOUR 9 : Dernière journée en Basse-Terre et changement de logement.


Voir les poissons à la plage de Petite Anse.

En cette neuvième journée, nous nous réveillons pour la dernière fois en Basse-Terre. Nous quittons assez tôt le logement pour profiter au maximum des derniers endroits inexplorés sur sud de la Guadeloupe.

Au petit matin, nous partons donc découvrir la toute petite plage de Petite Anse. Cette minuscule plage vous permet de nager avec des poissons à seulement deux mètres du bord d’eau. C’est l’endroit idéal pour faire découvrir la faune marine à vos enfants qui auront pied jusqu’aux poissons.

Après cette petite heure à barboter avec les poissons, la pluie fait son retour et nous partons récupérer les valises au logement avant de prendre la route vers Grande-Terre.


Découverte du zoo de Guadeloupe sous la pluie.

Sur notre chemin, nous nous arrêtons au zoo de Guadeloupe qui se trouve sur la route de la traversée. Au cœur du massif de la Basse-Terre, ce zoo appelé aussi parc des Mamelles consacre 4 hectares de forêt tropicale à la conservation d’espèces animales rares ou menacées. On y retrouve des dizaines d’espèces d’animaux tels que des singes, un jaguar, des perroquets etc. et énormément de végétations.

Par ce jour de pluie, nous étions pratiquement seuls lors de la visite du parc : de quoi profiter pleinement de la visite à notre rythme et de jouer avec les singes pendant un long moment. Pendant plusieurs heures on s’éclate avec les animaux, on se balade sur de nombreux ponts suspendus à 20 mètres de haut qui offrent un décor tropical incroyable sur la cime des arbres. Cette dernière matinée en Basse-Terre se termine parfaitement avec une sortie coup de coeur à faire aussi bien en famille qu’entre amis.

Petit conseil : L’entrée au zoo est de 15,50 euros par adulte et 9 euros par enfants et je vous conseillerai presque d’y aller les jours d’averses comme nous l’avons fait pour ne pas être pressé ni dérangé pendant votre visite.


Déjeuner à Saint Louis et balade à Point à Pitre.

Pour clôturer cette matinée, nous partons déjeuner dans un minuscule restaurant à Saint Louis avant de rejoindre Point à Pitre. Cette ville n’a rien à voir avec ce qu’on avait vu jusque alors. On se balade dans des ruelles piétonnes aux milieux d’immeubles plus ou moins bien entretenus. Dans le centre ville, on y trouve beaucoup de boutiques de souvenirs mais également beaucoup de marchés. Pour notre part, nous préférons nous arrêter à une boulangerie prendre un petit goûter avant de reprendre la route vers notre second logement.


Découverte du logement au Gosier et dîner aux alentours.

A 16h, nous avions rendez-vous avec notre nouvel hôte qui nous accueillait dans sa maison avec piscine. Nous avons eu le droit à un cocktail d’arrivée servi à côté de la piscine puis nous sommes restés dans notre nouveau logement avant d’aller dîner dans un restaurant de poulet grillé à côté de chez nous dont je ne me rappelle pas le nom.


Dernière journée en Basse-Terre en Guadeloupe en résumé.

8hSnorkelling à la plage de Petite AnsePoissons à deux mètres du bord de l’eau pour nager avec eux alors que vous avez encore pied.
11h30Visite de Zoo de Guadeloupe Visite coup de coeur de Basse-Terre. Balade sur des ponts suspendus à la cime des arbres. Accessible même les jours de pluie avec un bon imperméable.
Prix : 15,50 par adulte & 9 euros par enfant.
14hDéjeuner à Saint-Louis
15hBalade dans Point à PitreDe nombreux magasins de souvenirs et marchés pour faire vos achats.
16hArrivée à notre logement au Gosier. Prix total du logement en Grande-Terre haute saison – 8 nuits : 520,38€ (notre logement)

La suite du programme se passe sur cet article :


Vidéo de nos deux semaines en Guadeloupe.

1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :