Voyager en Guadeloupe : bien préparer son départ.

Bassin Paradis – Basse Terre

La Guadeloupe est une île pleine de pépites et pour organiser son voyager on ne sait pas souvent par où commencer. Dans cet article, j’espère vous donner les clés pour que vous puissiez bien préparer votre départ dans les Antilles françaises.


Combien de temps partir en vacances en Guadeloupe?

La durée idéale de votre séjour en Guadeloupe dépendra énormément du type de voyage que vous souhaitez faire. Une semaine pourrait suffire à certains alors que d’autres auront besoin de 3 semaines. Pour notre part, nous sommes partis 2 semaines et on aurait aimer rester plus longtemps !


Partir une semaine/10 jours.

Si vous préférez les vacances farniente où vous passez votre temps sur la plage, partir 1 semaine est sans doute la solution pour vous. Même si je trouve dommage de venir aussi loin et de ne pas profiter de tout ce que l’île a à offrir.

Certaines personnes n’ont aussi pas les moyens financiers ou encore la possibilité de rester plus d’une semaine en Guadeloupe.

Ne vous inquiétez pas, en une semaine, vous pourrez faire une multitude de choses, il faudra juste faire un choix parmi toutes les activités à faire en Guadeloupe !


Partir 2 semaines.

C’est la durée que nous avons choisi pour notre séjour : cela représentait un bon compromis pour ne pas dépenser trop d’argent.

Partir 2 semaines en Guadeloupe vous permettra de faire plus que l’essentiel. Vous pourrez prendre du temps pour vous et passer quelques jours dans les îles voisines (Marie-Galante, les Saintes etc.).

Petit conseil : Si vous décidez de partir deux semaines prenez au minima deux logements ! Un en Basse-Terre et un en Grande-Terre, cela vous évitera de passer vos journées sur la route et de vous imprégner du mode de vie des deux parties de l’île.


Partir 3 semaines

Si vous avez la possibilité de partir 3 semaines visiter la Guadeloupe, ne loupez pas cette opportunité.

En trois semaines sur l’île papillon, je pense que vous pourrez pleinement profiter de tout ce qu’il y a à faire. Vous aurez le temps de vous imprégner également des îles voisines (Marie-Galante, La Désirade, Les Saintes etc.) et de ne pas y passer en coup de vent.

A Marie-Galante par exemple, si vous décidez de vous y rendre, je vous recommande d’y rester au moins une nuit.


Quand partir en Guadeloupe ?

A défaut, nombreux d’entre nous pensent que les saisons sont inversées en Guadeloupe : ce qui n’est pas le cas. Néanmoins, l’hiver est bien plus doux que celui en métropole c’est pour cela que les touristes affluent vers janvier/février.


Haute saison : décembre à avril

Volcan la soufrière – Basse Terre

La haute saison, de décembre à avril est également la saison sèche où il y a le moins de risque de pluie en Guadeloupe. De début janvier à mars est organisé le Carnaval de Guadeloupe, la fête la plus importante de l’archipel. Le carnaval commence à l’Épiphanie pour se terminer le mercredi des Cendres. L’apothéose se concentre le jour de mardi-gras où les reines et le roi Vaval rejoignent les différentes parades. 

A cette période-là, les vacances en Guadeloupe vous coûterons également plus cher, les hébergements et loisirs augmentent leurs prix à l’approche des touristes et ne vous attendez pas à être seuls sur les plages.

Pour notre part, nous avons visité la Guadeloupe fin janvier mais entre deux confinements, il n’y avait pas grand monde (à notre plus grand bonheur) et malgré la saison sèche nous avons eu quelques jours de pluie. Sachez également qu’en haute saison, le soleil se lève tôt, vers 5h30 et se couche tôt, aux alentours de 17h30h, ce qui n’est finalement pas plus mal pour s’acclimater au décalage horaire.


Baisse saison : juin à novembre

En général, il fait bon toute l’année en Guadeloupe. Mais la basse saison est de juin à novembre est également la saison humide. En décidant de partir à cette période-là, vous aurez plus de chances de passer quelques jours sous la pluie. Pas de panique, même par temps de pluie, il fait toujours bon et de nombreuses activités sont faisables. Pendant cette saison-là, les prix sur l’archipel sont moins cher et il y aura moins de touristes.


Où dormir en Guadeloupe ?

Comme expliqué plus haut, mon plus grand conseil est de loger à deux endroits différents pendant votre séjour afin de profiter pleinement des deux côtés de l’île. Sur l’île, vous trouverez de nombreux complexes hôteliers et des hébergements assez chers, pour notre part nous avons trouvé la meilleure qualité-prix sur Airbnb.


Loger en Grande-Terre

Grande-Terre est le côté le plus touristique de l’île et en terme de géographie, le plus plat. Vous trouverez de nombreux hôtels de luxe à St-François mais sincèrement, vous n’aurez pas grand chose à faire aux alentours.

Sur ce côté de l’île, je vous conseillerais de trouver un logement vers Sainte-Anne, ville très animée en journée et pendant la nuit.


Notre logement au Gosier à la Palme Lodge and spa.

Note : 3 sur 5.

À Grande-Terre nous avons logés dans cette jolie maison avec piscine à côté du centre du Gosier. Les propriétaires mettent en location des studios aux touristes. Le jardin joliment décoré est très agréable mais nous n’en avons pas vraiment profité, nous n’étions pas souvent à la maison. Pour 6 nuits nous avons payés au total à deux un peu plus de 520 euros.

Les plus +
  • Localisé dans un quartier tranquille et central pour se rendre aux points touristiques de Grande-Terre,
  • Cocktail offert à l’arrivée,
  • Le studio et le jardin sont très bien décorés,
  • Lieu tranquille pour se reposer, lire et pas de bruits extérieurs la nuit,
  • Literie confortable.
Les moins –
  • Piscine non chauffée, malgré le soleil en Guadeloupe, l’eau est particulièrement froide,
  • Salle de sport et jacuzzi en supplément du prix de location,
  • Dès qu’il pleut, le sol est casse gueule, attention aux chutes,
  • Odeur très forte d’humidité dans la chambre venant de la salle de bain.

Loger en Basse-Terre

Basse-Terre est la partie au sud de l’île, celle qui est la plus sauvage et montagneuse. La plupart des touristes choisissent souvent de loger à Deshaies où on retrouve à proximité de nombreux restaurants, des plages et activités touristiques. Deshaies reste néanmoins loin de tout le reste de Basse-Terre et les logements sont assez élevés. Nous avons donc choisis une ville plus au sud : à Vieux-Habitants.

Vieux-Habitants était au assez bien placé en terme de temps de trajet en voiture pour accéder aux activités et plages mais il n’y avait rien à faire dans la ville à part quelques restaurant au bord de la plage de galets.

Petit conseil : si c’était à refaire nous aurions choisis la ville de Trois-Rivières tout au sud, qui a été un gros coup de coeur ou un logement vers Bouillante, non loin de Vieux-Habitants mais avec plus de points touristiques et d’animation.


Notre logement à Vieux-Habitants chez Joëlle.

Note : 4 sur 5.

En Basse-Terre, nous avons opté pour un Airbnb dans la ville de Vieux-Habitants, une maison au style bohème où un étage nous était dédié. Tout l’étage est consacré aux locataires et l’hôte, Joëlle, qui travaille dans l’association Bwa Lansan Pakonètmové est d’une gentillesse sans nom. Pour 8 nuits à deux nous avons payé au total 390 euros, ce qui est vraiment une très bonne qualité-prix en Guadeloupe.

Les plus +
  • Un étage privatisé rien que pour nous,
  • Le micro-climat de Vieux-Habitant (il fait toujours beau),
  • L’accueil, les bons conseils et la gentillesse de l’hôte,
  • Meilleur restaurant de toute la Guadeloupe accessible à pied,
  • Ville préservée des touristes donc logement moins cher.
Les moins –
  • L’étage est très mal insonorisé et le chien du voisin fait ses meilleurs aboiements la nuit,
  • Pas grand chose à faire dans la ville.

Comment se déplacer en Guadeloupe ?

Sur l’île, vous avez le choix entre le bus, le taxis, la voiture ou l’autostop et même le bateau ou le scooter pour vous déplacer. Dans cette partie nous verrons en détail trois d’entre eux.


L’auto-stop pour les plus aventureux.

Pendant votre voyage en Guadeloupe, vous verrez souvent des locaux faire de l’autostop au bord de la route. Cela fonctionne mais c’est au petit bonheur la chance, on ne peut pas vraiment organiser des vacances en misant sur de l’auto-stop.


Le bus pour les plus patients.

Il existe des lignes de bus en Guadeloupe qui relient Basse-Terre et Grande-Terre mais les horaires sont approximatives et très peu de bus passent le week-end et les jours fériés. Il faut parfois s’armer de patience même si cela reste le moyen le plus économique et pratique. Par contre, les trajets peuvent être également assez longs et les itinéraires ne passent que par les routes principales, si vous vous rendez dans un coin reculé, il faudra sans doute trouver une autre solution.


La meilleure solution : louer une voiture en Guadeloupe.

Sans mentir, le meilleur moyen de se déplacer en Guadeloupe reste la voiture, vous pourrez vous rendre sans contraintes où que vous voulez. En Grande-Terre, les routes principales sont souvent bien entretenues mais très embouteillées, on peut perdre beaucoup de temps à sortir en heure de pointe notamment sur la N4 qui traverse tout le sud de Point-à-Pitre à Saint-François. En Basse-Terre, les routes sont très montagneuses et il faut maitriser le démarrage en côte !

Dans l’ensemble, les Guadeloupéens peuvent conduire comme des fous, donc attention à eux et n’essayez pas de faire la même-chose. Les routes peuvent être assez dangereuses et étroites, de plus, les virages sont assez serrés.

Louez votre voiture en avance !

Suivez mon conseil : réservez votre voiture en avance et n’attendez pas d’arriver à l’aéroport pour le faire. En effet en haute saison, les voitures partent comme des petits pains et même quand il y a peu de touriste, vous aurez du mal à trouver un voiture à un prix raisonnable en vous y prenant au dernier moment.

Armez vous de patience pour récupérer votre voiture.

Pour rejoindre les loueurs de voitures proposent un service de navette gratuit entre l’aéroport et leur parking. Sur place, ne vous attendez pas à récupérer votre voiture en 10 minutes, comptez un peu près une heure.


Les comparateurs de location de voitures : Rentilles & Discover Cars

Pour commencer vos cherches vous pouvez commencer par ce site : RENTILLES, qui est le comparateur de location de voiture le plus utilisé en Guadeloupe. Vous pourrez également passer par celui-ci pour louer vos véhicules dans les îles voisines. Par contre, vérifiez la note du prestataire sur Google avant de réserver. Nous avons loué une voiture à la journée pour Marie-Galante, la voiture était sale et puait tellement qu’il était impossible de rouler les vitres fermées.

Pour notre réservation de véhicule, nous avons trouvé une voiture encore moins cher chez DISCOVERCARS. Étant assez limités dans le budget, on a choisi la voiture la moins cher et donc une Renault Twingo chez Jumbo Car qui a parfois eu du mal dans les montés mais nous a bien été utile et a bien tenu le route. Pour deux semaines de vacances nous avons payé 361 euros au total pour la voiture.


Quoi mettre dans sa valise pour la Guadeloupe ?

Retrouvez toutes les informations sur l’article de blog dédié à quoi mettre dans sa valise pour voyager en Guadeloupe.


Vidéo de nos deux semaines en Guadeloupe.

1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :